La ligne de signalement

Confidentialité

  • Anonymat
  • Service hautement sécurisé et intégrité du signalement
  • Création d’un « ALIAS » qui vous permet un dialogue avec la personne qui soumet un signalement

Simplicité

  • Service accessible par Internet, par téléphone ou par la poste
  • Disponible 24 heures sur 24, 7 jours sur 7
  • Service bilingue français et anglais
  • Facile et rapide à mettre en place au sein de votre organisation

Partenaire accessible

  • Support dans l’implantation et la communication selon les meilleures pratiques
  • Support technique
  • Rencontre de bilan annuel

Pourquoi implanter une ligne de signalement externe à votre organisation?

  • Solution neutre qui donne confiance en garantissant la confidentialité et l’anonymat;
  • Réduction des risques de pertes financières et de démobilisation des employés;
  • Préservation de la réputation de votre organisation et de la confiance du public et des partenaires;
  • Paix d’esprit et source d’information inestimable sur des situations qui ne vous seraient pas rapportées autrement;
  • Renforcement d’une culture positive et dissuasive de mauvaise conduite.

Quels genres d’actes peuvent être dénoncés en utilisant une ligne de signalement ?

Tout acte répréhensible ou contraire à l’éthique, comme par exemple: la corruption, le détournement d’actifs, la fraude aux états financiers, l’utilisation inappropriée de la technologie, la fraude d’un fournisseur ou d’un compétiteur, la fraude contre les personnes tel le vol d’identité ou l’extorsion, le blanchiment d’argent, la discrimination ou le harcèlement, les comportements inappropriés et/ou offensifs, etc.

Services professionnels – sur demande

  • Programme « Diagnostic du signalement en 4 étapes »
  • Services professionnels en juricomptabilité : pré-enquête et enquête

« Loi facilitant la divulgation d’actes répréhensibles à l’égard des organismes publics »

La ligne de signalement ALIASMC est un outil aidant les organisations assujetties à se conformer à cette loi québécoise en vigueur depuis mai 2017, en fournissant une plateforme qui leur permet de recevoir, classer, gérer et sauvegarder les signalements.